47, rue de Ponthieu 75008 Paris - France

Questions / Réponses

Est-ce que vous vendez en direct aux agriculteurs et aux éleveurs ?

Non, nous travaillons via des revendeurs négociants/distributeurs qui disposent de leurs régionalismes et de leurs spécificités en produits. Nos équipes se feront un plaisir de vous diriger.


Quel est votre minimum d’achat ?

Nous commercialisons traditionnellement nos produits en vrac camion-citerne 25 à 30 tonnes. Pour des raisons de découverte de produit, d’essai, de capacité de stockage limitée ou de faible consommation, nous commercialisons des IBCs de 1000 litres.


Comment conserver un container/IBC ? et combien de temps se conserve-t-il ?

Précautions d'emploi :

Le stockage en contenants fermés (IBC, fûts et jerricans) nécessite de répondre à certaines conditions afin d'assurer la DLUO :

  • Endroit propre, aéré et tempéré. A l'abri de la lumière directe.
  • Ouvrir régulièrement le contenant (en fonction de la température de stockage : plus fréquemment en été qu'en hiver, en moyenne toutes les deux semaines durant plusieurs heures).- Il peut être envisagé de poser une gaze sur le bouchon supérieur afin d'éviter l'introduction de corps étrangers ou de nuisibles.


Quelles sont vos conditions de paiement pour la première commande ?

Un paiement avant livraison pour la première commande.


Est-il possible d’avoir un échantillon ? quel délai de livraison ?

Oui, livraison en 48h/72h.


Quels sont vos délais de livraison ? 

En IBC : Livraison sous 7 à 10 jours ouvrés.

En Vrac : Livraison entre 48 et 72h selon le point de livraison (jours ouvrés).


Quelles sont les conditions de Stockage/Manutention des produits ?

Cuves de stockage (idem pour cuve tampon)

Matière :

  • Inox 🡪 304 ou 316. Évite la corrosion.
  • Résine 🡪 Difficultés d’effectuer des modifications techniques (ajout d’évents d’aération)
  • Ferraille 🡪 Risque de corrosion et de formation de plaques de rouille sur les parties non couvertes par le produit (en général haut du bac) pour cause de présence d’eau d’évaporation.

Aération :

  • En plus d’un col de cygne (qui n’est présent que pour jouer le rôle de « trop plein ») il est nécessaire que la cuve soit équipées de 2 évents + filtres (afin d’éviter nuisibles, poussière).



Entrée produit : Filtration type panier

  • 2-3mm Protéines liquides
  • 1-2mm Mélasse (retient la bagasse pour mélasse de canne à sucre)



Cuve fond conique avec double piquage.

Le double piquage permet de privatiser un sens d’entrée et sens de sortie.

Privilégier le piquage latéral au piquage fond de cuve afin d’éviter de prélever les résidus contenus dans les matières premières (cristaux de sucre, cristaux de sels, bagasse).

Le piquage fond de cuve peut être utilisé pour vidanger la citerne lors de nettoyages.



Agitation (si nécessaire) :

  • Brassage air comprimé
  • Mobile d’agitation (pales)

Nettoyage : règle générale : 1x/an à l’eau chaude (il n’est pas obligatoire d’utiliser désinfectants ou détergents)
  • Entièreté de la ligne : cuve de réception, tuyauterie, bac tampon, injecteurs.

Calorifugeage : Cuve de réception calorifugée et traçage ligne

  • Protéine liquide : sert à dégourdir le produit et limiter la création de cristaux
  • Mélasse : baisse de la viscosité (20-25° maxi). Une température plus élevé provoquerait la création d’une « émulsion » due à la création de C02 (développement moisissures non pathogènes dans le produit). 

🡪 TOUS CES ÉLÉMENTS DE PROCESS SONT IDENTIQUES POUR LE STOCKAGE DE MÉLASSE DE CANNE/BETTERAVE, PROTÉINES LIQUIDES ET GLYCÉRINE

Remarques : Lors de stockage de glycérine, du dépôt pâteux/aspect gomme peut être retrouvé en fond de cuve. Il s’agit des MONG (Matières Organiques Non-Glycérineuses). Ce dépôt peut être rincé à l’eau chaude.


Dose Journalière /espèces / Produits :

La dose usuelle est d’1 kg par jour par animal. Toutefois, cette dose doit être soumise à contrôle d’un nutritionniste.


Problème Réaction exothermique en production de minéraux :

La production de minéraux engendre parfois des réactions exothermiques qui vont impacter négativement la production et/ou la tenue des produits finis. La glycérine (qualité nutrition animale) contient peu d’humidité libre. Cette moindre présence diminue le risque d’apparition de réactions exothermiques.


Les produits sont-ils adaptés aux cahiers des charges :

Nous adaptons nos formules en fonction des exigences des cahiers des charges.


Nous contacter